ICL - Implants phaques

Les lentilles phaques permettent de corriger les erreurs de réfraction importantes

(forte myopie et fort astigmatisme)

Qu'est-ce que les ICL - Implants phaques ?

Les ICL (Implantable Collamer Lens) sont des lentilles intraoculaires capables de corriger la myopie jusqu'à 18 dioptries associée ou non à de l'astigmatisme. Le matériau de ces implants phlaques est parfaitement biocompatible. Cette lentille a montré d'excellents résultats à court et à long terme avec des effets secondaires ou des complications minimes. Les ICL sont généralement réservés aux patients présentant une contre-indication à une procédure laser ou aux patients présentant une amétropie élevée (> 10 dioptries) pour lesquels le laser pourrait avoir des résultats sous-optimaux.

Chirurgie ICL - Implants phaques

 

La chirurgie ICL - Implants phaques est généralement réalisée sous anesthésie locale et dure 15 minutes. L'ICL est insérée  à travers une micro-incision cornéenne (3 mm). Il se déplie à l'intérieur de l'œil et se positionne derrière l'iris.

 

Postopératoire ICL - Implants phaques

 

Une à trois heures après la chirurgie ICL - Implants phaques, votre chirurgien contrôlera votre pression oculaire ainsi que la position de la lentille. Il n'y a pas de douleur, peut-être une légère sensation de brûlure. Une amélioration importante de l'acuité visuelle est notée après 24 heures et la qualité visuelle continue de s'améliorer les 2 à 4 premières semaines.

En savoir plus
ICL - Implants phaques - myopie - paris
Une métanalyse de 2009 publiée dans le journal de référence « ophthalmology » conclut que la pose d’implants phaques ICL est efficace et sûre et permettait des résultats réfractifs stables pour le traitement des myopies modérées et fortes. D’autres études rapportent une bonne stabilité réfractive dans le temps sur près de 8 ans de suivi. Il semblerait que sur les fortes amétropies (myopie au delà de 8 dioptries) la qualité de vision obtenue après pose d'implant intraoculaire soit supérieure à celle obtenue par chirurgie laser.  
Vidéo d'une intervention ICL montrant la préparation de l'implant ainsi que son insertion dans l’œil et son positionnement derrière l'iris et devant le cristallin. 
Animation visualisant l'implant et son insertion dans l'oeil (propriété de Visian ICL).
Exemple réel - Cas clinique
En haut: Dossier médical anonymisé d'un patient fort myope:
Œil droit: -23.75 dioptries de myopie et -3.75 dioptries d'astigmatisme
Oeil gauche: -23.25 dioptries de myopie et -4.24 d'astigmatisme.
En bas: Réfraction 7 ans après pose d'ICL et chirurgie laser de surface (l'implant ICL peut corriger jusqu'à 18 dioptries de myopie; dans ce cas précis une chirurgie de laser de surface cornéenne a été associée afin de corriger la totalité de l'amétropie sur l’œil droit et de laisser une petite myopie résiduelle sur l’œil gauche afin de prévenir la presbytie. A noter l'amélioration de la meilleure acuité visuelle corrigée qui passe de 5/10 en pré-opératoire à 8/10 en post-opératoire. 
OCT du segment antérieur (Optical Coherence Tomography, Anterion, Heidelberg) mettant en évidence l'implant pré cristallinien (ICL) en place et distant du cristallin (vaulting) de près de 600 microns.